A quel moment de sa carrière effectuer un bilan de compétences ?

Vous doutez de l’efficacité du bilan de compétences comme indicateur de carrière, mais hésitez encore à vous lancer? Ce dispositif ne doit pas être pris à la légère, car il peut vous aider à vous y retrouver et à vous épanouir professionnellement. Il est donc très important de le faire dans les meilleurs délais pour que votre bilan de compétences soit certainement utile et remplisse pleinement son rôle. Mais comment déterminer le « bon moment »?

Faites-vous des bilans de compétences, des questions d’âge ?

Vous n’avez pas besoin d’attendre d’avoir 40 ou 50 ans pour utiliser ce dispositif. Évidemment, les jeunes travailleurs ayant 2 à 3 ans d’expérience n’ont pas à se poser les mêmes questions et préoccupations que les personnes en âge de préretraite, ce qui est tout à fait normal et n’interfère en rien avec le concept d’évaluation des qualifications. Pourquoi l’idée répandue veut-elle qu’il faille attendre d’avoir accumulé plusieurs années d’expérience avant de procéder à un bilan de compétences ? Car, sans doute, certaines personnes ont tendance à raisonner qu’il faut leur laisser le temps d’éprouver une vraie lassitude avant d’envisager la possibilité de s’ouvrir à de nouveaux horizons professionnels.

Donc, quel est le meilleur moment ?

Comme vous l’avez peut-être déjà deviné, vous êtes le seul à pouvoir dire si c’est le bon moment pour évaluer vos compétences. Comme on l’a vu, aucun âge n’est plus propice qu’un autre pour franchir ce pas. Heureusement, OPENCLASSROOMS vous donne l’opportunité de prendre votre carrière en main, et en tant que jeune diplômé, vous avez le droit de remettre en cause votre parcours professionnel, tout comme les diplômés plus âgés.

Par conséquent, le meilleur moment pour faire une évaluation des compétences est plusieurs fois. L’ordre est toujours d’obéir. Assurez-vous d’être motivés et d’avoir suffisamment de temps à consacrer à ce processus. Ce déroulement nécessite un certain volontarisme de votre part.

Quand ne doit-on pas passer son bilan de compétences ?

Tout d’abord, il est contre-productif d’envisager un bilan de compétences si vous êtes surchargés de travail ou si votre vie personnelle n’est pas totalement immergée dans votre travail. En pratique, ce dispositif nécessite la disponibilité effective du bénéficiaire. Si votre réflexion est ailleurs, vous ne profitez probablement pas de cet outil très efficace pour faire avancer votre carrière. Si une évaluation de compétences ne dure « que » 24 heures, elle s’étalera sur plusieurs semaines, nécessitant un investissement régulier. C’est souvent une période de réflexion très riche qui appelle à la sérénité et au calme. Il est préférable de minimiser le risque d’être déconcentré et perturbé par des problèmes externes.

Les questions à se poser pour vérifier que votre motivation professionnelle est intacte
Qu’est-ce que le blues du retraité et comment le combattre ?